Ayko – Mister Rubber France 2019

Bonjour Ayko, tu a été élu Mister Rubber France 2019 le 17 Novembre dernier et nous t’en félicitons.

Pour commencer, peux tu te présenter ?

Salut ! Je m’appelle Fabien, mais dans la communauté fétichiste on me connaît plutôt sous le nom d’Ayko. 25 ans, j’habite à Lyon et je participe régulièrement aux événements de la communauté, chez moi et ailleurs.

Pourquoi as tu souhaité participer a cette élection ?

Il y a quelques années, quand je découvrais mes goûts et ma sexualité, j’ai eu une période où je me sentais très isolé et mis à l’écart par mes préférences. C’est à cette époque là que j’ai découvert, grâce à internet, qu’il existait des gens comme moi, et toute une communauté accueillante ! J’ai eu besoin de ces figures publiques, ambassadeurs du latex et plus largement de la communauté fétichiste. En m’engageant pour l’élection j’ai voulu rendre à mon tour ce qui m’avait aidé à m’accepter pleinement comme je suis.

Comment définirais tu le rôle d’un Mister ?

Pour moi un Mister a un double rôle :

  • En dehors de la communauté fétichiste, il a pour but de défendre la tolérance envers nos goûts et pratiques peu conventionnelles ; le but est de montrer qu’il n’y a pas de mal à s’amuser à notre manière, que cela ne fait pas de nous des gens différents où peu recommandables ! De plus, c’est toujours un plaisir d’avoir une discussion ouverte avec des gens curieux.
  • Dans la communauté fétichiste, il a pour but de promouvoir également la tolérance car les pratiques sont aussi variées qu’il y a de personnes ! Il a également pour but d’informer sur les pratiques à risque, tant sur le plan sexuel, ou toxique, que sur le plan physique comme dans le BDSM.


Quelles sont les qualités à avoir pour être Mister ?

Il faut être ouvert d’esprit et toujours prêt à découvrir de nouvelles choses,à rencontrer de nouvelles personnes. C’est important aussi d’être passionné, pour partager cette passion et donner envie aux curieux de franchir le pas. Ce qui est fait avec une bonne intention ne peut que bien se passer !


Peux tu nous parler de tes projets pour l’année à venir ?

Pour commencer je pense qu’il est difficile, quand on est Mister pendant un an, de mener à bout des projets d’envergure sans l’appui des associations fétichistes en France.

J’aimerais travailler avec elles pour faire vivre la communauté, notamment organiser des événements Rubber en dehors de Paris où la vie fétichiste est moins riche. J’aimerais également travailler avec les principales associations de prévention pour essayer de toucher de manière plus ciblée la communauté fétichiste, particulièrement exposée aux IST et aux pratiques à risques comme le chemsex.

Et quelles sont les initiatives que tu souhaites mettre en oeuvre pour réaliser ces projets ?

D’une part, m’impliquer dans l’organisation des événements fétichistes, notamment la Rub’ Zone dont la première édition se tiendra à Paris le 30 mars ! Je suis en train d’organiser un brunch au lendemain de la soirée, « fetish-friendly » pour se rassembler et partager de bons moments. J’aimerais également organiser un événement rubber à Lyon au cours de l’année, mais j’ai peur de manquer de temps pour le faire…

Et d’autre part, je suis en contact avec une association de prévention pour m’associer avec eux et faire de la prévention sur les événements fétichistes à Paris dans l’année. Et pourquoi pas une communication plus large dans les médias ? Il y a surement des projets intéressants à mener.

Et durant les prochains mois, ou est-ce que les personnes pourront te rencontrer ?

Après le calme des mois d’hiver, je serai présent dès fin février à la Leather Pride d’Anvers, où je serai candidat pour l’élection Mister Rubber Europe ! Ensuite, ce sera la Rub’ Zone à Paris, le Manchester Rubber Weekend, l’Easter à Berlin, le week-end Paris Fetish, les marches des fiertés à Paris et à Lyon en début d’été, Folsom Europe en septembre à Berlin, et j’espère International Mister Rubber à Chicago en novembre prochain !

Je vais aussi aux Apéros Fetish de l’association Fetish-Lyon dès que je le peux, dont le planning peut  se trouver sur leur page Facebook. Et puis, il y a sûrement d’autres événements que je n’ai pas encore prévus ! Notamment en France où je compte bien me déplacer plus souvent.

Merci d’avoir répondu à ces quelques questions pour monfetichisme.com
Nous te souhaitons un excellent mandat.